Votre site web est-il rentable ? Calculez votre ROI

ROI site web rentabilité

En tant qu’entrepreneur, la notion de ROI vous est familière et j’imagine que calculer la rentabilité de vos investissements est un automatisme… mais le faites-vous aussi pour votre site internet ? Si ce n’est pas le cas, arrêtez-vous un instant sur cet article. Si nous sommes tous d’accord pour dire que l’intérêt principal d’un site est de générer des revenus supplémentaires, il est beaucoup plus compliqué de calculer le retour sur investissement de ce dernier surtout lorsqu’il s’agit d’un site vitrine. Et pourtant, c’est essentiel pour mener à bien votre stratégie commerciale et l’ajuster en fonction des résultats.

Un site web est un investissement comme les autres

On passe généralement beaucoup de temps sur la conception d’un site internet, de la réflexion jusqu’à la mise en ligne, cela nécessite de votre part et celle de votre prestataire une implication sur plusieurs semaines voire plusieurs mois en fonction de la complexité de celui-ci. Vous passez de longues heures à imaginer le tunnel de conversion, les formulaires de contact ou rédiger les pages et articles de blog… bref, vous dépensez du temps et de l’argent mais finalement qu’en ressort-il ? Cela valait-il le coup ? Avez-vous atteint vos objectifs ?

Peu de chefs d’entreprise prennent le temps de faire le point une fois le site mis en ligne, ce qui peut générer par la suite de la frustration, de l’incompréhension et même un désintérêt pour les outils numériques.

J’entends souvent des chefs d’entreprise dirent : « un site internet ? J’en ai un mais ça ne sert à rien. »

Effectivement, ça peut-être le cas si votre site internet n’est soumis à aucune mise à jour ou analyse des KPI (indicateurs de performance). Beaucoup ont l’impression que le digital est alors non seulement inutile mais également peu ou pas rentable. Ca y est, le mot est lancé ! Rentabilité… comment dire d’un site qu’il est ou n’est pas rentable si aucune analyse n’a jamais été faite dessus?

Finalement, comme tout projet d’entreprise, un site internet est un investissement à part entière qui doit être pensé en amont et suivi dans le temps après sa mise en ligne, ce qui comprend les mises à jour et la web analytique qui consiste notamment à collecter, mesurer et analyser les données d’un site web afin d’augmenter sa rentabilité.

 

Avant de calculer le ROI, quelques principes de base

La réussite d’un site web dépend essentiellement de son trafic mais surtout de la conversion engendrée. Alors avant de passer directement à la rentabilité, il faut au préalable appliquer quelques principes de base pour définir vos objectifs et les indicateurs de performance, nécessaires au calcul du ROI de votre site web :

Définir des objectifs chiffrés

Sans objectif chiffré, impossible de calculer quoique ce soit ! Cela peut paraitre logique et pourtant combien de sites internet sont mis en ligne sans avoir déterminer en amont les objectifs hebdomadaires, mensuels ou annuels du site ? Selon la nature même de l’activité et du site, les objectifs seront différents :

  • Pour un site e-commerce, les objectifs sont plus facilement quantifiables :
    • un chiffre d’affaire web de 2000€ / mois
    • un panier moyen à 50€…
  • Pour un site vitrine, les objectifs peuvent être par exemple :
    • 15 demandes de devis / mois
    • 1500 visites / mois
    • 50 téléchargements du catalogue …

statistiques google analytics

Définir des indicateurs de performance pour calculer le taux de conversion

Une fois les objectifs fixés, il convient de mettre en place les indicateurs de performance, appelé également KPI, qui permettront de définir le taux de conversion et la rentabilité du site.

[Petite parenthèse] Qu’est-ce que le taux de conversion me direz-vous ? Bonne question ! Le taux de conversion d’un site web est le ratio entre le nombre de visiteurs ayant effectué une action sur un site web (client ou prospect) par rapport au nombre total de visiteurs sur une période donnée.

Sur votre site, vous avez ce que l’on appelle des Call-To-Action (CTA), il s’agit de « boutons cliquables » qui permettent à l’internaute d’effectuer une action d’achat ou de prospection (commander, acheter, télécharger, appeler, demander un devis…). Il est conseillé d’avoir un bouton sur chacune de vos pages, si ce n’est pas le cas, il vous sera impossible de calculer votre ROI (sans compter que c’est une erreur en matière de webmarketing).

Grâce à l’outil Google Analytics et à ses statistiques, vous suivrez très facilement les indicateurs définis au préalable (nombre de visites/mois, nombre de pages vues, temps passé sur les pages…). Tous ces indicateurs pourront vous servir non seulement à améliorer votre site, ajuster le contenu en fonction des besoins/attentes de vos visiteurs mais surtout à calculer le taux de conversion.

Prenons un exemple :

M. BONNET vient de lancer son site vitrine où il propose ses services à sa clientèle plutôt haut de gamme pour la réalisation de piscines et jacuzzi. Plusieurs boutons CTA sont mis en valeur sur les différentes pages (« devis », « télécharger le catalogue » et « se faire rappeler »). Sur les 3.000 visites, M. BONNET a reçu 10 « demandes de devis », « 40 téléchargements de catalogue » et 5 « se faire rappeler ».

Le taux de conversion de ses leads (prospects) est donc :

(nombre de CTA/nombre de visiteurs)*100 =  [(10+40+5)/3000)*100 = 1.8%

Si M. BONNET avait un site e-commerce sur lequel il propose des accessoires (robot, bâche de protection, alarme…) et consommables de piscine (chlore, PH…), on pourrait calculer le taux de conversion de ses clients comme suit :

Sur les 3.000 visiteurs du mois, 15 clients ont acheté un robot et 7 des produits piscine

Le taux de conversion client est donc :

(nombre de ventes/nombre de visiteurs)*100 = [(15+7)/3.000]*100 = 0,73%

Le taux de conversion moyen d’un site est d’environ 2% mais je vous conseille dans un premier temps, surtout pour un site e-commerce, de ne pas être trop ambitieux et de fixer votre objectif entre 0,5% et 1% de conversion.

 

Calculer le retour sur investissement de votre site

Le retour sur investissement d’un site web représente le gain ou la perte de l’investissement par rapport à son coût, autrement dit le bénéfice net par rapport aux dépenses engagées. On le calcule selon la formule suivante :

ROI = (chiffre d’affaires – coûts) / coûts

Dans le coût du site web, il faut inclure tous les frais liés à la création et promotion mais aussi les frais de maintenance et les ressources nécessaires à l’animation et création de contenu.

Si je reprends l’exemple de M. BONNET, il a dépensé :

  •  2.500€ pour la création du site
  • 800€ de publicité Google Ads
  • 1.000€ de maintenance annuelle
  • 900€ pour la gestion de contenu et l’animation webmarketing du site
  • Chiffre d’affaires N1 : 8.000€
  • Chiffre d’affaire N2 : 10.000€

Calculons d’abord le ROI pour l’année 1 :

ROI = [8.000 – (2.500 + 800 + 1000 + 900)] / 5200] = 0,53

=> ce qui signifie que pour 1€ dépensé M. BONNET obtient 0,53€ en retour. Pour cette 1ère année, le site n’est pas rentable ce qui s’explique par les frais de création. Pour avoir un ROI positif, le chiffre d’affaires de M. BONNET aurait dû être supérieur à 10.400€

 

Calculons maintenant le ROI pour l’année 2 : cette fois-ci, on enlève les frais liés à la création du site.

ROI = [10.000 – (800 + 1000 + 900)/2700] = 2.70

=> ce qui signifie que pour 1€ dépensé M. BONNET obtient 2,70€ en retour.

calculer le ROI d'un site

En conclusion, calculer/analyser vos taux de conversion et ROI est primordial pour pouvoir évaluer si votre investissement est rentable ou pas. Cela permet également de procéder aux améliorations et ajustements nécessaires à la performance de votre site. Toutes les statistiques fournies par Google Analytics sont une mine d’or qui doivent forcément influencer le contenu et les mises à jour de votre site internet.

Pour pouvoir croire au potentiel que vous offre le web, l’évaluation de la performance est une étape incontournable, je vous conseille donc de paramétrer dès aujourd’hui Google Analytics 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *